Les accumulateurs soutiennent l’alimentation en énergie renouvelable intermittente sur site. Les panneaux solaires, par exemple, ne produisent de l’énergie que pendant la journée, alors que les bâtiments doivent également être alimentés durant la nuit. Les accumulateurs résolvent ce problème en stockant de l’énergie pour une utilisation ultérieure, favorisant ainsi l’accès à une énergie plus propre et moins chère.

Les accumulateurs permettent également d’emmagasiner de l’énergie pendant les périodes de faible demande, lorsqu’elle est moins chère, pour l’utiliser pendant les périodes de forte demande, lorsqu’elle est plus chère. Cela permet de réaliser d’importantes économies financières en cas de consommation d’énergie intensive. 

Les bâtiments dotés d’accumulateurs sont aussi plus résilients. Au Manchester Science Park, par exemple, un accumulateur fournit une alimentation de secours en moins d’une seconde au cas où l’alimentation primaire serait interrompue. Il s’agit là d’une grande amélioration par rapport aux 30 minutes que nécessitent les générateurs de secours traditionnels. 

Batteries_FR

Les accumulateurs changeront certes la donne dans la livraison de bâtiments plus résilients et plus durables, mais ils se heurtent encore à certains obstacles commerciaux. Il convient en effet d’améliorer l’efficacité, de revoir les coûts à la baisse et de dissiper les inquiétudes concernant la toxicité, la sécurité et l’élimination en fin de vie. Il ne faudra plus attendre longtemps avant que la situation ne change et que les accumulateurs deviennent un élément clé de l’énergie générée sur place. Les investisseurs feraient bien de se préparer à ce moment clé.

Le moment est venu de se préparer
La connectivité numérique influence déjà l’immobilier, et cela ne fait que commencer. La 5G, les data centers, l’énergie et les accumulateurs modifieront radicalement la manière dont les biens immobiliers sont utilisés, mais aussi leurs endroits et leurs formes. Nous nous dirigeons vers un avenir davantage connecté sur le plan numérique. Les investisseurs doivent comprendre ces changements et s’y préparer dès aujourd’hui s’ils veulent rester dans la course demain.

Première publication le 9 février 2021 sur le blog de Mayfair Capital.
Auteurs: Tom Duncan, Senior Associate - Research, Strategy and Risk, Mayfair Capital &
Fintan English, Research Associate - Research, Strategy and Risk, Mayfair Capital

Autres articles intéressants

Electric transmission lines in the forest

Actifs réels

Connectivité numérique et immobilier: le changement transformationnel approche

Zoom sur le Royaume-Uni: A mesure que les entreprises intègrent les technologies dans leur façon de travailler, leur demande d’énergie augmente. Ceci a une influence sur les bâtiments qu’elles choisissent d’occuper

Lire plus
Aerial view of Paris with Eiffel tower during sunset

Tendances

La crise du Covid accélère les tendances existantes dans l’agglomération parisienne

Le Covid-19 a provoqué une crise sanitaire, sociale et économique qui accélère les tendances préexistantes. Cela a des conséquences majeures sur la mobilité urbaine, la manière dont les gens travaillent et l’utilisation des bâtiments. Mais comment l’épidémie affecte-t-elle le développement urbain et l’immobilier dans le Grand Paris? Quelles sont aujourd’hui les perspectives pour les différents types de biens et les quartiers de la ville?

Lire plus
Road cyclist

Développement durable

Une étape importante pour la mise en œuvre de notre stratégie de développement durable

A partir de 2021, l’approvisionnement de l’ensemble du portefeuille de BEOS AG sera neutre en carbone. Pour ce faire, BEOS a nettement optimisé l’approvisionnement énergétique de son portefeuille immobilier d’entreprise, qui s’étend sur quatre millions de mètres carrés de surface locative.

Lire plus