Economiquement, le Royaume-Uni aurait beaucoup à perdre d’une sortie de l’Union européenne

20.06.2016

À l’approche du referendum britannique le 23 juin, la perspective d’un « Brexit » préoccupe les opérateurs de marchés. Il faut dire qu’un tel scénario susciterait des turbulences financières et
économiques, en premier lieu pour le Royaume-Uni.

Télécharger le communiqué de presse

original
loading
×