Swiss Life Asset Managers récompense des mémoires sur des thèmes financiers

23.11.2016

En partenariat avec la Haute Ecole de Lucerne et le journal Finanz und Wirtschaft, Swiss Life Asset Managers récompense pour la troisième fois consécutive les meilleurs travaux de master et de bachelor dans le domaine de la finance. Doté de 20 000 francs au total, ce prix encourage les travaux de recherche axés sur la pratique dans les hautes écoles spécialisées suisses. Des travaux de haut niveau et leurs auteurs ont été récompensés hier soir à Zurich.

original

Au total, 24 mémoires de bachelor et de master consacrés à des thèmes financiers ont été présentés cette année par les Hautes écoles de Suisse dans le cadre du prix Swiss Life de fin d'études. Le jury spécialisé a retenu quatre travaux et leur a attribué la distinction très convoitée. Placé sous l'égide de Swiss Life Asset Managers, ce prix a pour objectif de promouvoir les travaux de recherche axés sur la pratique. Lors de la remise des prix qui s'est tenue hier, Stefan Mächler, Chief Investment Officer du groupe Swiss Life a également tenu à saluer les performances des lauréats: «Les travaux des étudiants et des jeunes diplômés remettent en question des modèles établis, présentent de nouvelles  approches et examinent des facteurs déterminants en matière de concurrence. Ils apportent ainsi une contribution décisive au développement de notre savoir-faire théorique et pratique.» Le professeur Christoph Lengwiler, responsable de l'Institut des services financiers de Zoug (Institut für Finanzdienstleistungen Zug, IFZ) de la Haute Ecole de Lucerne et membre du jury, a souligné: «Il est important que les Hautes écoles suisses se penchent sur des thèmes financiers d'actualité. J'apprécie particulièrement que les étudiants et les enseignants se consacrent aux questions financières de notre époque, réalisent des travaux de recherche et partagent leurs résultats avec l'ensemble des acteurs du marché. C'est un travail que nous récompensons volontiers.»

Les lauréats

Brigitte Obrist de Suhr, diplômée de la Haute école d'économie de Lucerne (HSLU), a consacré son mémoire au thème de l'espionnage industriel et aux futurs moyens de défense gouvernementaux. Pour ce travail, le jury lui a attribué le prix Swiss Life de fin d'études doté de 5000 francs dans la catégorie Master.
L'avis du jury: «Ce travail se penche sur un risque commercial très actuel et qui n'est souvent pas suffisamment pris en compte. Ses résultats viendront nourrir le débat de manière significative.»

Samir Sifeddine, étudiant à la Haute école spécialisée bernoise (BFH) et domicilié à Berne, a analysé si le financement participatif pouvait devenir un domaine d'activité stratégique pour les banques.
L'avis du jury: «L'auteur se voit attribuer le prix de reconnaissance Master d'une valeur de 2500 francs pour son approche systématique et la clarté des mesures qui en découlent.»

Louis Johner de Môtier (Vully), diplômé de la Haute école de gestion Fribourg (HEG), a rédigé un mémoire de bachelor intitulé «Monte Carlo simulations for real estate portfolio and risk management» pour lequel il se voit attribuer le prix Swiss Life de fin d'études dans la catégorie Bachelor doté de 5000 francs.
L'avis du jury: «Le travail est bien structuré et propose de nouvelles
approches pour la quantification des risques dans les portefeuilles
immobiliers.»

Simon Pfister, étudiant à la Haute école zurichoise des sciences appliquées (ZHAW) et domicilié à Opfikon, a consacré son mémoire de bachelor au «réflexe cocardier» pour les placements de fortune effectué par des investisseurs privés suisses.
L'avis du jury: «La réflexion sur le phénomène du «réflexe cocardier» (home bias) révèle des aspects importants qui méritent d'être approfondis.» Le jury a honoré ces résultats par l'attribution du prix de reconnaissance Bachelor doté de 2500 francs.  

Les Hautes écoles spécialisées des lauréats se voient verser 1500 francs pour le prix Swiss Life de fin d'études  ainsi que 1000 francs pour le prix de reconnaissance.  

A propos du prix Swiss Life de fin d'études

Le prix Swiss Life de fin d'études, décerné en collaboration avec l'Institut
für Finanzdienstleistungen Zug (IFZ) de la Haute Ecole de Lucerne et le
journal économique Finanz und Wirtschaft, offre aux hautes écoles suisses une plateforme pour les travaux de recherche novateurs et axés sur la pratique. Il récompense chaque année, les meilleurs travaux dans les domaines des placements financiers, des marchés financiers, des prestataires de services financiers, des instruments financiers et du corporate finance.  

Membres du jury du prix Swiss Life de fin d'études

Philippe Béguelin, responsable Ressort Marchés, Finanz und Wirtschaft

Peter Kuster, responsable Rédaction et relecture, Banque nationale suisse

Christoph Lengwiler, directeur de l'Institut für Finanzdienstleitungen
Zug (IFZ) de la Haute Ecole de Lucerne

Annelis Lüscher Hämmerli, Chief Risk Officer, Swiss Life Asset Managers

Hansruedi Scherer, partenaire et membre de la direction, PPCMetrics, Zurich

Télécharger le communiqué de presse

Les lauréats de gauche à droite:

  • Samir Siffedine, prix de reconnaissance Master
  • Brigitte Obrist, prix Swiss Life de fin d'études dans la catégorie Master
  • Simon Pfister, prix de reconnaissance Bachelor
  • Stefan Mächler, Chief Investment Officer du groupe Swiss Life
loading
×