Lundi soir, pour la sixième fois consécutive, Swiss Life Asset Managers a décerné le prix de fin d’études Swiss Life aux meilleurs travaux de Master et de Bachelor en finances, en partenariat avec la Haute Ecole de Lucerne et le journal «Finanz und Wirtschaft».

gruppenbild-bearbeitet

Les lauréats de gauche à droite:

  • Sofian Zubi, Berner Fachhochschule, Anerkennungspreis Bachelor
  • Christopher Janik, Zürcher Hochschule für Angewandte Wissenschaften (ZHAW), Studienpreis Master
  • Sandro Häni, FHS St. Gallen, Studienpreis Bachelor
  • Patrick Hummel, Hochschule Luzern, Anerkennungspreis Master

  • Stefan Mächler, Group Chief Investment Officer

Vingt-six mémoires de Bachelor et de Master consacrés aux sujets les plus divers étaient en lice pour obtenir le prix Swiss Life. Bien qu’émanant de diverses hautes écoles de la Suisse entière, ces travaux ont un commun leur focalisation sur le monde de la finance. Le jury composé de professionnels en a sélectionné quatre qu’il a jugés remarquables. Lundi soir, au siège de Swiss Life à Zurich, leurs auteurs ont été récompensés par le prix Swiss Life ainsi que par une prime pour leur performance hors pair.

Lors de la remise du prix, Stefan Mächler, Chief Investment Officer du groupe Swiss Life, a fait l’éloge de la prise directe sur la réalité de tous les travaux présentés : « Les diplômés se sont activement confrontés aux thématiques et aux problèmes présentement en jeu sur les marchés financiers et pour leurs prestataires de services. Leurs réflexions ont abouti à des conclusions intéressantes et utilisables en pratique. Les mémoires soumis au jury livrent des analyses instructives des défis qu’affronte actuellement le secteur financier et proposent des solutions ». Une analyse précise des problèmes au moyen de méthodes scientifiques et la capacité de «pensée latérale » sont les qualités qui promettent aujourd’hui le succès aux jeunes diplômés des hautes écoles sur le marché de l’emploi. Le professeur Christoph Lengwiler, membre du jury responsable de l'Institut für Finanzdienstleistungen Zug (IFZ) de la Haute Ecole de Lucerne et membre du jury, partage cet avis : « Dans le secteur financier, les exigences envers les collaborateurs sont de plus en plus élevées. Aussi est-il crucial de développer ses compétences, d’être capables d’analyser de manière critique et approfondie les questions financières et de s’intéresser aux défis actuels, afin d’avoir ses chances dans la recherche des meilleurs talents. La lecture des travaux présentés cette année confirme une fois de plus que les qualifications des candidats des hautes écoles sont à la hauteur des attentes. Je suis ravi de la qualité et de la diversité des travaux que j’ai lus. Face à autant d'excellents mémoires, le jury a eu peine à se décider. »

Les lauréats

Christopher Janik, de Wallisellen, diplômé de la ZHAW School of Management and Law, a consacré son mémoire de Master à comment améliorer la précision du rapprochement du taux interne de rentabilité financière (TRI) proxy (méthode de régulation interne des flux financiers) au TRI régulier. Par le biais de deux solutions différentes, il est parvenu à démontrer qu’un décalage systématique de certains paramètres permettait d’améliorer la précision du TRI proxy pour refléter le TRI dans les investissements en capital. Pour ce travail, le jury lui a attribué le prix de fin d’études Swiss Life doté de 5000 francs dans la catégorie Master. L’avis du jury : « Ce mémoire est rédigé clairement et atteint son objectif. Ses conclusions sont d’une grande utilité pour les investisseurs en capitaux et la méthode proposée permet d’analyser la question de manière plus approfondie ».

Patrick Hummel, de Knutwil, diplômé de la Haute Ecole de Lucerne – économie, a analysé dans son mémoire de Master si la stratégie de placement basée sur le risque Risk Parity se serait avérée payante pour les caisses de pensions suisses. Il a pour cela utilisé les données de février 2001 à mars 2018 et a constaté que les rendements moyens les plus élevés auraient été plus importants avec le portefeuille Risk Parity que les rendements nécessaires pour les caisses de pensions. L’avis du jury : « La solide analyse empirique de ce mémoire propose une alternative intéressante à la répartition des actifs pour les caisses de pensions, mettant en place une base qui mériterait d’être approfondie ». Le jury a récompensé ce travail en lui attribuant le prix de reconnaissance Master doté de 2500 francs.

Sandro Häni, de Saint-Gall, diplômé de la Haute Ecole de Saint-Gall, a effectué une évaluation des conséquences de la nouvelle grille de prix d’une banque privée pour les mandats de conseil en placement et de gestion de fortune sur sa réussite depuis 2017. Avec une analyse précise – illustrée de graphiques informatifs – le diplômé parvient à la conclusion que certaines adaptations sont nécessaires pour que chaque type de mandat permette de réaliser la marge cible requise. L’avis du jury : « Avec cette analyse basée sur la pratique, l’auteur de ce mémoire fait preuve d’une excellente expertise et mérite donc le prix de fin d’études Swiss Life dans la catégorie Bachelor, doté de 5000 francs ».

Sofian Zubi, de Berne, diplômé de la Haute Ecole de Berne, s’est penché sur les technologies de registre distribué, permettant de communiquer avec un réseau décentralisé tout en garantissant l’intégrité des données. Le diplômé a étudié cette technologie en prenant pour exemple les applications Ethereum basées sur la Blockchain. La problématique étant qu’il faut, pour la mise en œuvre, des pratiques de décision prenant en compte tous les facteurs. L’avis du jury : « Ce mémoire de Bachelor aborde une thématique complexe, parfaitement expliquée à l’aide d’un exemple intéressant ». L’auteur été honoré par le prix de reconnaissance Bachelor, doté de 2500 francs.

Les hautes écoles spécialisées des lauréats se voient verser 1500 francs pour le prix de fin d’études Swiss Life ainsi que 1000 francs pour le prix de reconnaissance.

A propos du prix de fin d’études Swiss Life

Le prix de fin d'études Swiss Life, décerné en collaboration avec l'Institut für Finanzdienstleistungen Zug (IFZ) de la Haute Ecole de Lucerne – économie et le journal économique «Finanz und Wirtschaft», offre aux hautes écoles suisses une plateforme pour les travaux de recherche novateurs et axés sur la pratique. Il récompense chaque année les meilleurs mémoires dans les domaines des placements financiers, des marchés financiers, des prestataires de services financiers, des instruments financiers et de la corporate finance.

Membres du jury du prix de fin d’études Swiss Life

Philippe Béguelin, responsable de la rubrique Marchés,
Finanz und Wirtschaft

Peter Kuster, responsable Rédaction et relecture,
Banque nationale suisse

Christoph Lengwiler, Institut für Finanzdienstleistungen Zug (IFZ),
Haute Ecole de Lucerne

Annelis Lüscher Hämmerli, Chief Risk Officer,
Swiss Life Asset Managers

Hansruedi Scherer, partenaire fondateur et Président du Conseil d’administration,
PPCmetrics, Zurich

Contact presse

Media Relations   
Tél.: +44 43 284 77 77   
E-Mail: media.relations@swisslife.ch

Investor Relations
Tél.: +41 43 284 52 76
E-Mail: investor.relations@swisslife.ch